Medium, l’organisation du futur ?

Contexte

Logo MediumFondée par Evan Williams et Biz Stone, les créateurs de Twitter et Blogger, Medium est une plateforme de blogging reprenant les clés du succès des leaders actuels du marché sur internet (Tumblr, Pinterest, Reddit…). Medium, c’est un savant mélange entre du texte, des images, des vidéos et du partage grâce à la communauté. Le but étant de partager son histoire sous un format simple de micro-article, c’est ce qu’on appelle du “Story Telling”. Pour ce qui est de la navigation, libre à l’internaute de parcourir le site pour y trouver du contenu qui l’intéresse grâce aux nombreuses contributions en fonction de ses centres d’intérêts.

Evan Williams

Evan Williams, fondateur de Twitter

Medium, en plus d’avoir une approche révolutionnaire de l’édition numérique, change aussi la façon dont les entreprises fonctionnent. En effet, Medium a adopté le fonctionnement en holacratie, comme une nouvelle théorie radicale de l’organisation de l’entreprise. C’est un moyen d’expérimenter un nouvel environnement complètement libre qui permet de faire avancer les choses.

Biz Stone

Biz Stone, fondateur de Blogger

Fonctionnement de l’entreprise Medium

Medium fait évoluer son entreprise avec de nouvelles fonctionnalités pour augmenter le lectorat et les statistiques autour de son offre. Ces nouvelles fonctionnalités visent spécifiquement des éditeurs et des écrivains. Les fondateurs de Medium espèrent qu’ils vont améliorer l’expérience globale  de partage sur la plateforme.

Page d'accueil du site

Page d’accueil du site

La nouvelles fonction permettant à l’auteur de programmer sa publication pour une certaine heure et à une certaine date rappelle celle d’autres outils de gestion de contenu notamment comme sur la plateforme en ligne wordpress, permettant de créer des siteweb.  

Tandis que Medium a déjà soutenu une intégration avec Twitter, la société a mis en œuvre une nouvelle façon pour les éditeurs de l’utiliser. Les publications populaires vont être traitées par les utilisateurs de Twitter comme un flux RSS, le but étant de convertir les “Twittos” en adepte de Medium dès lors qu’ils ont un compte. Le fait que les éditeurs ne puissent toujours pas utiliser leur compte Twitter pour se connecter directement à Médium, constitue son principal problème.

Exemple d'article

Exemple d’article

En juin 2015, Medium introduit une nouvelle offre très utile pour les éditeurs appelée “Lettres”. Elle consiste en une méthode de livraison des messages publiés entre les lecteurs et les éditeurs via les newsletters.  Medium a commencé à déployer des statistiques pour se rendre compte de l’impact de sa newsletter. Depuis janvier 2016, nous recevons les statistiques pour chaque envoi, tout comme nous le ferions dans une campagne de marketing par courriel. Il affiche le nombre de mailings envoyés, combien de lecteurs l’ont ouvert et combien ont cliqué sur un lien.

Le succès de Medium entraine l’intégration de nouveaux partenaires de contenus comme The Synapse, Those People, The Awl, Discovery Communications, MSNBC et près de plus de 1500 autres éditeurs actifs, la plate-forme doit pouvoir répondre aux besoins de tous ces utilisateurs.

 

Medium et son système de management innovant, l’holacratie

L’holacratie est un système de management qui redistribue l’autorité et les prises de décisions au travers d’équipes auto-organisées, par opposition à la structure hiérarchique courante dans laquelle les décisions émanent des managers.

Dans ce système, les individus opèrent sans véritable manager car beaucoup d’entres eux ont chacun un pouvoir de décision dans un domaine spécifique. Puisque tout est fait aussi explicitement et de manière transparente que possible, tous les membres de l’organisation savent qui a autorité et sur quoi. “Il est préférable d’avoir un pouvoir distribué aussi largement que possible afin que le plus grand nombre de membres aient la possibilité de prendre des décisions et d’innover», explique Jason Stirman, développeur du site Medium. “Cette structure permet d’avancer rapidement, d’essayer de nouvelles choses et de les ajuster autant que possible.

Dans le système holacratique, les meilleures personnes sont embauchées et une totale confiance leur ait accordée pour prendre des décisions pour la société .Tous les jours des employés prennent des décisions par eux mêmes.

Le système holacratique encourage chacun à résoudre leurs tensions et éventuels problèmes un à un et en dehors des réunions autant que possible. Compte tenu de l’explosion effrénée des réunions au sein des entreprises, c’est donc un nouveau challenge important. Les réunions représentent l’occasion de diffuser les questions qui ne peuvent pas être résolues ailleurs et les sujets difficiles à résoudre qui ont besoin de l’interaction avec les autres membres. Ainsi, chacun participerait à résoudre par lui même les difficultés personnelles, ne laissant que certains cas à traiter en groupe. Cela éviterait toutes les pressions et les l’énergie dépensée inutilement ne serait-ce que dans l’organisation de ces réunions.

 

Les clés des méthodes managériales chez Medium

Voici quelques-uns des principes clés qu’applique Medium :

  • Pas de gestionnaires de personnes: Un maximum d’autonomie.
  • L’expansion organique: Quand un travail devient trop important, la société embauche une autre personne.
  • La résolution des éventuelles tensions rencontrées: Identifier les problèmes auxquels sont confrontés les gens, afin de les résoudre systématiquement.
  • Tout faire de manière explicite: De la politique de vacances aux décisions prises dans chaque domaine.
  • Distribuer le pouvoir de décision pour encourager la recherche du consensus.
  • Éliminer tous les facteurs extérieurs qui inquiètent les gens afin qu’ils puissent se concentrer sur leur travail.

 

Comment fonctionne le management chez Medium ? 

La structure est totalement construite autour du travail et des objectifs à atteindre. Il n’y a pas vraiment de hiérarchie de gens mais plutôt une hiérarchie des “cercles”. Par exemple,  le cercle de lecture et de découverte (ou RAD), contenant rôles dédiés à l’expérience de lecture du site, est imbriqué dans le cercle de développement de produits. Autre exemple, le cercle de “création et de Feedback”  qui concerne le processus de création de contenu.

Dans ce cas, le cercle de développement de produits peut examiner les résultats sortant des cercles imbriqués pour amener le produit dans une direction particulière. Chaque membre d’un cercle a un but qui est connecté à l’objectif plus large du cercle, qui  lui est connecté à l’objectif général de la société. Tout le monde travaille donc dans la même direction.

Afin d’aider cela, au lieu de se focaliser sur les employés, il y a un focus sur les rôles de chacun des “cercles” et l’objectif général du cercle à atteindre. Concrètement, chaque personne peut tenir plusieurs rôles si son expertise et ses compétences le permettent.

De cette façon, les gens peuvent construire des rôles polyvalents pour eux-mêmes et utiliser toutes leurs compétences.

Cette organisation de rôle centrée autour de “cercles” permet également de sélectionner ce qui sera communiqué publiquement ou non parmi toutes les idées et stratégies qui sont étudiées. Il n’y a qu’un rôle unique intitulé “Stratégie Produit” actuellement dirigé par Ev Williams lui-même, PDG de Medium, qui décide ce qui va être rendu public. Mais, des équipes comme RAD décident quelles idées vont être développées et la manière dont elles vont être construites.

 

Comment recruter dans un système holocratique ? 

Compte tenu de la puissance de prise de décision de l’employé moyen dans le système holacratique, on croirait que le processus d’entrevue serait assez unique, ou du moins intense. Mais pour Stirman, le cofondateur de Medium, ce processus n’est pas véritablement différent de la moyenne, ce qui permet à plusieurs entreprises typiques d’embaucher de façon Holacratique.

Selon lui, « Quand vous interviewez quelqu’un, il est assez facile de repérer si la personne sait prendre des initiatives pour résoudre des problèmes, mener à bien un projet ou bien si elle attend à ce qu’on lui dise quoi faire. Ce sont deux catégories de gens qui peuvent être efficaces et la plupart tombent dans une catégorie ou dans l’autre “. Ainsi, pour déceler ses futurs partenaires, il demande généralement, « Parlez-moi d’un projet qui vous a tenu à coeur et que vous êtes particulièrement excité à l’idée de le réaliser . » Les autodidactes vont alors parler d’un problème qu’ils ont rencontré et comment ils sont parvenus à le résoudre, ceux qui ne le sont pas se contenteront de dire: «Mon manager est venu à moi et m’a demandé de réaliser telle ou telle chose… » Il est alors facile de déceler chaque type de profil. Dans le fonctionnement du système holacratique, c’est incontestablement un profil d’autodidacte qui est recherché, doté d’une grande autonomie avec une prise d’initiatives afin de mener à bien un projet par lui même.

 

Conclusion

Medium, en plus d’innover avec sa plateforme de blogging, challenge le management de demain en adoptant le système holacratique. Medium redéfinit ainsi le management sans manager avec une hiérarchie des cercles et système d’expansion organique.

 

Partager cet article

Leave a Comment