Techniciens ? Non : Des chargés de client responsable de chantier

Interview réalisée le 11 février 2016 à Ennery dans les locaux de Hervé Thermique, en présence de :

Vincent Cau : responsable de chantier chargé du client. Monsieur Cau a rejoint Hervé Thermique en 2008 après avoir passé 10 ans chez CLIMAT SYSTEMS. Il fait partie d’une équipe de 12 personnes dirigée par Francky Lelouvier (manager d’activité installation) et travaille depuis plus d’un an sur un chantier de réaménagement au Louvre.

Hervé Thermique 1200pxl

Pouvez-vous nous parler de l’organisation hiérarchique au sein de Hervé Thermique ?

En tant que responsable de chantier chez Hervé thermique, on est très libre et on n’a pas réellement de chef derrière nous. On a donc beaucoup d’autonomie ce qui tranche avec ma précédente fonction de conducteur de travaux chez CLIMAT SYSTEMS. Lorsque je suis arrivé chez Hervé Thermique, j’ai eu l’impression d’avoir eu une promotion et d’avoir évolué car j’ai tout de suite eu plus de responsabilités. Chez Hervé Thermique, c’est moi qui prends toutes les décisions importantes sur le chantier et qui suis en contact direct avec le client.

 

Vous parlez d’autonomie, avez-vous quand même des interactions avec vos pairs?

En réalité j’ai peu de liens directs avec les autres membres de l’équipe, et c’est bien ça l’autre tranchant de l’autonomie. Ce genre de structure ne peut en effet correspondre qu’à des profils très indépendants. Je n’ai que très peu de relations avec mes collègues car nous sommes chacun indépendant sur un chantier donné (on nous appelle d’ailleurs des intra-entrepreneurs ici). Les contacts que j’ai avec mon équipe et mon manager se font tout de même au moins une fois par mois lors des réunions de structure.

 

Pouvez-vous nous parler du système d’évaluation chez Hervé Thermique et le comparer avec celui de votre ancienne entreprise?

C’est simple, dans ma précédente entreprise, étant donné que c’était une petite structure, il n’y avait pas vraiment de système d’évaluation. On avait recours à un entretien uniquement lorsqu’on demandait une augmentation.

Le système d’évaluation ici à Hervé Thermique fonctionne bien, et je trouve que c’est assez sain comme fonctionnement. Tous les un ou deux an, nous évaluons nous même notre manager qui nous évalue en retour. Nos réponses sont anonymes ce qui nous donne réellement la possibilité de nous exprimer librement. En parallèle de l’évaluation, nous débriefons de vive voix afin de faire des ajustements si nécessaire.

 

Avez-vous rejoint Hervé Thermique pour son mode de fonctionnement?

J’ai postulé à Hervé Thermique via une candidature spontanée. Ce qui m’avait attiré était que cette entreprise mettait en place des choses peu communes pour améliorer le chantier. J’avais tout de suite senti une forme de liberté. Mais ce n’est finalement qu’une fois engagé que je me suis aperçu que cette liberté faisait également parti de l’organisation interne.

 

Quels sont les avantages d’une telle organisation ?

Le premier intérêt de cette organisation est pour le client. En effet, l’avantage d’avoir quelqu’un comme moi qui est directement sur site et qui peut prendre seul toutes les décisions importantes c’est la réactivité. Pour les clients c’est important. Au début ils sont néanmoins eux-mêmes un peu perturbés car ils n’ont pas l’habitude de ce mode de fonctionnement et de n’avoir qu’une seule personne avec qui communiquer. Mais ensuite ils se rendent vite compte que cela diminue les démarches, les malentendus, que cela simplifie les échanges et permet de gagner en efficacité et en productivité.

De plus, nous sommes très écoutés dans cette entreprise. Nous pouvons par exemple demander très facilement des évolutions ou des augmentations. Ceci se fait d’ailleurs grâce à un outil très pratique qui est l’intranet de la société.

 

Comment avez-vous vécu le changement de management par rapport à votre ancienne entreprise?

Cela n’a pas été si facile au début. D’autant plus que mon manager venait d’arriver donc il fallait aussi qu’il s’adapte. J’ai rapidement compris qu’il fallait que je fasse mes preuves pour obtenir sa confiance et pour pouvoir être responsabilisé.

La charge de travail est plus importante ici, dû à notre grande autonomie. En fait on veut tout faire soi-même, et c’est le piège. La conscience professionnelle fait qu’on s’investit à fond dans les projets et qu’on a du mal au début à prendre du recul. On apprend vite qu’il ne faut pas hésiter à demander de l’aide aux collèges notamment lorsque l’on est surchargé.

 

Finalement, quel est le rôle des managers ?

Nos managers sont surtout là pour nous aider lorsqu’il y a de grosses décisions à prendre, ou si l’on a un problème majeur par rapport au client. En effet, être aidé et conseillé par nos managers nous donne parfois plus de légitimité face aux clients ce qui peut aider à régler certains conflits.

De plus, les managers sont importants lors des points mensuels, pour nous guider et nous donner des objectifs.

 

Seriez-vous d’accord pour travailler dans une autre entreprise avec un système de management plus classique?

J’apprécie le système ici mais dans l’optique d’évoluer je pourrais vouloir changer d’entreprise. A poste équivalent je ne vois pas de raison de quitter Hervé Thermique car ce système me convient très bien. Néanmoins, l’évolution est limitée ici étant donné qu’il n’y a que 4 échelons de management. C’est pourquoi, afin d’évoluer professionnellement plus facilement je serai peut être amené à changer d’entreprise.

 

Quelles sont, selon vous, les prochaines étapes à franchir pour faire évoluer votre métier ?

Je pense qu’on pourrait donner encore davantage d’autonomie et de responsabilités aux responsables de chantier. Certaines missions telles que la fonction appel d’offre ou des fonctions commerciales pourraient nous être confiées.

 

Est-ce que l’on vous laisse faire des erreurs ?

Chez Hervé Thermique chaque structure est vraiment une “mini entreprise”. On est donc amené à prendre des risques (devoir d’initiative pour ravir notre client) et inévitablement à commettre des erreurs. Néanmoins, c’est un comportement encouragé ici et les managers sont tolérants à ce propos.

 

Avez-vous des primes individuelles chez Hervé Thermique?

Non, chez Hervé Thermique, les primes se font au niveau de l’entreprise pour garder la cohésion de l’équipe.

 

Quelles sont, selon vous, les principales limites de ce type de management?

Chaque structure étant très indépendante, on a aucune vision sur ce qu’il se passe ailleurs, nous sommes un peu seul dans nos missions. C’est le point faible de ce système. Comme discuté tout à l’heure, nous sommes des intra-entrepreneurs, donc nous sommes très cloisonnés à notre propre chantier.

De plus, ce type de management ne convient pas aux personnes voulant être très encadré. Cela correspond vraiment aux personnes désireuses d’avoir de l’autonomie.

 

Partager cet article

Leave a Comment